Menu
Patrimoine

Contacts

Agenda

Septembre 2017 - >
L M M J V S D
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine > Mémoires en chantier

Patrimoine - Mémoires en chantier

Mémoires en chantier
Collecte des mémoires orales du territoire

Commencé en 2012, Mémoires en chantier a pour but de valoriser le patrimoine culturel immatériel de Concarneau. La collecte de témoignages oraux et leur valorisation permettent de montrer la place majeure de l’activité maritime dans l’identité concarnoise.

  • Un partenariat pour mener un « inventaire actif » de la mémoire collective durant deux ans

    Ce projet original a été conçu grâce aux échanges réguliers entre le Service patrimoine de Concarneau, maître d’oeuvre de l’ensemble de l’opération, et l'Office du Patrimoine Culturel Immatériel. L’OPCI en a proposé les grandes étapes et la méthodologie. Il conseille, aide et participe aux différentes actions. La démarche a séduit le jury du concours « Mémoires des ports d’Europe », qui a attribué un prix au projet – qui n’avait pas encore démarré ! - lors de Brest 2012.

  • Des lieux de paroles sur la mémoire collective

    Depuis novembre 2012, chaque mois des rencontres sur la mémoire de la ville sont organisées (la vie quotidienne en Ville close, les chansons traditionnelles au temps des conserveries, la transmission de l’art de naviguer sur les voiliers traditionnels…). Le succès de ses réunions où chacun peut participer en « donnant sa mémoire » montre l’adhésion de la population à Mémoires en chantier. La programmation 2012-2013, du service patrimoine, a été conçue autour des thématiques de l’oralité et de la mémoire : valorisation de la mémoire picturale en donnant accès à la collection municipale, « mémoire de l’objet » à travers les témoignages de marins au Musée de la pêche lors de la Nuit des Musées…

  • La base de données « Mémoires en chantier »

    En février 2014 sera ouverte une base de données réunissant les témoignages oraux, enregistrés ou filmés, ainsi que les photos et les documents audiovisuels confiés par les Concarnois. Intégrée au réseau RADdO (Réseau des Archives et Documents de l’Oralité), elle sera nourrie directement par le service patrimoine, après une formation assurée par l’OPCI. Des points d’écoute pour découvrir les documents seront ouverts à Concarneau.

  • Recueillir la mémoire des Concarnois

    Après avoir reçu une formation à l’enquête orale donnée par l’OPCI (automne 2012), les guides conférenciers de Concarneau ainsi que des bénévoles issus d’associations locales ont commencé la collecte auprès de la population (en janvier 2013).

  • Un parcours de 10 points avec QR-codes

    En septembre 2013, lors des journées du patrimoine, sera inauguré un circuit de dix étapes, dont le riche contenu sera accessible sur un téléphone portable via un « QR code » géolocalisé, selon le label « Carré d’Empreintes », mis au point par l’OPCI et EthnoDoc. A chaque point, des photos et cinq courtes vidéos proposeront des regards inattendus sur le lieu. Une quarantaine de témoins ont été filmés : ils racontent le passé maritime de la ville mais aussi son actualité : les aménagements du port, le travail à la criée, les anciennes conserveries, le temps des thoniers, l’arrivée de l’électricité en Ville Close…

  • Un colloque Mémoires en chantier en octobre 2014

    Pour faire le bilan de ces deux années d’enquêtes et le partager avec les Concarnois, un colloque sera co-organisé par la ville de Concarneau et l’OPCI les 3, 4 et 5 octobre 2014. Préparé en lien avec un comité scientifique, il permettra de mener une réflexion sur le projet engagé, mais aussi de comparer les résultats obtenus avec des initiatives analogues prises dans d’autres ports européens ou dans d’autres villes d’Art et d’Histoire. Cinq thématiques y seront abordées :
    - Mémoire orale collective et histoire maritime
    - Les femmes, passeurs de la mémoire maritime
    - La transmission des savoir-faire
    - Mémoire locale et identité portuaire
    - Comment transmettre le « Patrimoine culturel immatériel » des gens de mer ?

  • Une fête marquant la fin du premier volet de Mémoires en chantier

    Le colloque s’accompagnera d’un volet festif, destiné en premier lieu aux Concarnois, restituant les résultats du projet et fêtant l’identité concarnoise via les diverses initiatives qui seront prises par les habitants en 2013/ 2014, en lien avec le festival annuel d’art de la rue Deizékilibre : expositions, spectacles… Au 1er juin 2013, une quarantaine de personnes ont déjà été rencontrées par cinq enquêteurs principaux. Au-delà de la sauvegarde des témoignages sur l’évolution des traditions populaires, de la vie quotidienne ou des métiers maritimes, ces enquêtes sont un outil de lien social et intergénérationnel entre les Concarnois.

Sommaire Patrimoine | Accueil